Blur – Tender – Amour universel

TumblrPartager

Qu’on soit bien clair, avec les Pixies, Weezer, Syndrome WPW, et Matt & Kim, Blur est l’un de mes groupes préférés. J’ai eu la chance de les voir en concert en 2013 à Paléo, ma tradition familiale estivale, et franchement, même si je m’étais préparé à être déçu comme après bon nombre de concert sur la Grande Scène de ce festival, j’étais sur les genoux devant le charisme insensé de Damon Albarn…

 

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une chanson en particulier; Tender. Si tu captes l’anglais, lis les paroles ci-dessous, sinon, bah, scroll pour voir le clip et savoir ce que j’en pense.

 

Tender is the night
Lying by your side
Tender is the touch
Of someone that you love too much
Tender is the day
The demons go away
Lord I need to find
Someone who can heal my mind

Come on, come on, come on
Get through it
Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
Come on, come on, come on
Get through it
Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
That we have
I’m waiting for that feeling
I’m waiting for that feeling
Waiting for that feeling to come

Oh my baby
Oh my baby
Oh why
Oh my

Oh my baby
Oh my baby
Oh why
Oh my

Tender is the ghost
The ghost I love the most
Hiding from the sun
Just waiting for the night to come
Tender is my heart
I’m screwing up my life
Lord I need to find
Someone who can heal my mind

Come on, come on, come on
Get through it
Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
Come on, come on, come on
Get through it
Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
That we have
I’m waiting for that feeling
I’m waiting for that feeling
Waiting for that feeling to come

Oh my baby
Oh my baby
Oh why
Oh my
Oh my baby
Oh my baby
Oh why
Oh my

Come on, come on, come on
Get through it
Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
Come on, come on, come on
Get through it
Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
That we have
I’m waiting for that feeling
I’m waiting for that feeling
Waiting for that feeling to come

Oh my baby
Oh my baby
Oh why
Oh my
Oh my baby
Oh my baby
Oh why
Oh my

Tender is the night
Lying by your side
Tender is the touch
Of someone that you love too much
Tender is my heart you know
I’m screwing up my life
Oh lord I need to find
Someone who can heal my mind

Come on, come on, come on
Get through it
Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
Come on, come on, come on
Get through it
Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
That we have
I’m waiting for that feeling
I’m waiting for that feeling
Waiting for that feeling to come

Oh my baby
Oh my baby
Oh why
Oh my
Oh my baby
Oh my baby
Oh why
Oh my

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Qu’est-ce que vous retenez de tout ça… moi je retiens surtout:

Come on, come on, come on
Love’s the greatest thing
That we have
I’m waiting for that feeling
I’m waiting for that feeling
Waiting for that feeling to come

 

En français:

Allez, allez, allez

L’amour est ce qu’il y a de mieux

Qu’on ait

J’attends ce sentiment

J’attends ce sentiment

J’attends pour que ce sentiment arrive

 

C’est pas beau ça? Bah si! Putain bien sûr que c’est beau! Cette chanson d’amour, aussi désuète qu’elle puisse paraître, ne l’est pas, car en plus d’être une déclaration d’amour de monsieur X à mademoiselle X, c’est aussi une putain de déclaration d’amour à toute l’humanité!

 

Je m’explique; on a galvaudé le mot amour… Désormais, dès qu’on pense « amour », on pense couple; Tristan & Iseult, Roméo & Juliette, Bonnie & Clyde. L’amour c’est l’éternité. Il me semble pourtant qu’ils ont mal fini toute cette équipe… pourtant l’amour c’est bien plus que ça, et j’ai l’impression qu’on a de plus en plus tendance à l’oublier! La passion, bordel, la passion, c’est ça l’amour! Le mariage le couple, tout ça c’est des concepts! Moi je rentrais tranquille d’une soirée globalement bien arrosée, sponsorisée par Momo et Angry Mum, ce couple épatant qui, malgré le fait que j’ai perdu tout espoir il y a bien longtemps de trouver ce qu’on nomme communément l’âme soeur, me renvoi inexorablement à ma condition de célibataire bientôt endurci. Car oui, je l’avoue, le célibat c’est plutôt nouveau pour moi… Où est-ce que je veux en venir, moi? Je rentrais un peu désabusé de cette soirée, donc, fort sympathique sur le plan humain mais faible en terme de création (et en plus j’ai pas pécho). Toujours est-il que, durant le chemin du retour, mon shuffle m’a soudainement balancé Tender de Blur, et mes réflexions quand à l’amour ont reprise.

 

L’amour, oui l’amour… J’ai pendant longtemps pensé que l’amour, c’était partager sa vie avec quelqu’un. Je pense désormais que je me suis fourvoyé! L’amour, c’est bien plus que ça. Ces histoire d’exclusivité, ça me gave. Je pense que l’amour dont Blur parle dans cette chanson, c’est bien plus cet amour inconditionnel dont j’essaie de me rapprocher, car si on devait se contenter de n’aimer que l’élu de notre cœur, ça serait bien trop chiant! Non, l’amour c’est bien plus que ça! J’aime tant de choses… Est-ce que mon amour des jeux vidéos, des comics, des mangas, de la sous-culture, est-il hiérarchiquement moins important que l’amour que je pourrais partager avec un élu de mon coeur? Non, bon sang, non! Love’s the greatest thing that we have! L’amour, d’une manière générale, l’amour que tu portes à ce sac de plastique que tu vois tournoyer, emporté par le vent, entouré de feuilles mortes, et qui te permet de sortir un moment de ce rythme effréné que tu t’imposes jour après jour.

 

L’amour donc, l’amour avec un grand A, sans limite et sans compromis… Tout comme l’amour que je portes à cet ordinateur qui me permet jour après jour de m’exprimer et de m’épanouir. Cette amour si profond que j’ai pour l’image. L’amour, plutôt que de gâcher le mien à essayer de trouver la personne qui serait digne de le partager avec moi, j’ai décidé de l’insuffler dans ma créativité, à travers ce blog, à travers ma chaîne Youtube. Tout ça, c’est de l’amour que je partage, avec les gens que je filme et aussi avec vous.

 

J’espère que vous êtes prêt à le recevoir parce que je suis pas près de m’arrêter.

One comment on “Blur – Tender – Amour universel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf × 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>