Syndrome WPW – Paillette Violence et Synthé

TumblrPartager

coverweb (1)

J’ai découvert Syndrome WPW au « Grill the Hill » l’année passée mon amie Vanessa Von Sineclub (la chroniqueuse la moins active du blog, mais bon on s’en fout c’est une rock star!), qui était devenue performeuse de Syndrome quelques temps plus tôt, m’a dit : « Hé je fais un solo de guitare au Grill the Hill tu viens voir? »

J’y suis donc allé sans vraiment savoir à quoi m’attendre, je ne fut pas déçu pour tout vous dire.

Syndrome WPW nous distille un Electro-pop-synth-punk déviant (si on demande à Syndrome ce qu’il fait comme genre de musique il répond tout simplement: « on fait de la musique avec des Synthé et de la Violence »), de la musique bien bête et méchante dans tes gencives.

J’étais soufflé et essoufflé par les pogos endiablé du publique de métalleux bourrés du « Grill the Hill « .

Je me rappelle m’être dit putain il y a des trucs aussi tarés qui se font à Lausanne et je suis pas au courant!

Dès lors j’ai harcelé Syndrome jusqu’à ce qu’il accepte que je vienne le filmer en concert. Le fait que je puisse emprunter une voiture et faire le chauffeur a sûrement beaucoup joué. Du coup depuis je les accompagne en tournée en tant que Chauffeur/Roadies/Caméraman/Nounou. Quel beau métier.

Syndrome, même si il est souvent inconnu au bataillon quand j’en parle, est une vrai star de la musique alternative, en effet il lui est même arrivé d’être programmé jusqu’au Japon! Partout où on arrive en tournée on est accueilli comme des rois et tout le monde regarde Syndrome avec respect et admiration.

En même temps cela ne me surprend pas, Syndrome est quelqu’un de fascinant, à mille lieu de ce qu’on pourrait s’imaginer en le voyant sur scène, posé et réfléchi, cultivé. C’est aussi un écorché vif passionné qui peut facilement devenir sanguin dès que le sujet lui tient à coeur. Personnage multi facette finalement très représentatif de sa musique, que je qualifiais de bête et méchante tout à l’heure mais qui est finalement aussi très réfléchie dans le but de servir une démarche artistique sans compromis.

Je me devais donc d’immortaliser un peu tout ça de manière plus qualitative que ce qu’il propose d’habitude en terme de vidéo de concert, je veux dire j’ai un Canon MarkIII je peux surement faire des images mieux qu’avec une GoPro ou un iPhone…

Image de prévisualisation YouTube

Voilà les images du premier concert de Syndrome que j’ai vu… pour moi c’était vraiment pas assez bien en terme de vidéo. On s’est donc organisé et on a fait ça.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Et c’est pas fini un clip est en préparation. Sinon bah il en avait déjà fait.

Image de prévisualisation YouTube

Celui-ci montre bien le côté jusqu’au-boutiste du bonhomme.

Image de prévisualisation YouTube

Et celui-la prouve bien qu’il a joué au Japon.

Sinon il ne faut jamais oublier de remercier la petite Charlotte, notre éclairagiste de choc, qui nous fait des show au top même quand elle doit se démerder avec 2 spots. Je parlerai d’elle plus en détail dans un autre article car elle est en train de lancer son blog.

Elle a aussi fait des super teaser pour la tournée, la grande classe!

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Voilà allez écouter Syndrome WPW et programmez-le dans vos soirées!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 × = vingt huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>