Toilettes

TumblrPartager

Sur le canapé, alors que la music du générique de toilettes tourne en fond. T et S sont sans voix. D’un coup, S se lève et va éteindre la télé en branchant un truc hors champ.

T: Attends qu’est-ce que tu fais?

S: Ben, je branche la caméra, on en va en parler de ce film.

T: Mais il est sorti, il y a 7 ans!!!

S: ET ALORS! Pourquoi on l’a regardé, si c’est pas pour en parler.

T: Euh… parce que c’est un nanar…

S: Mauvaise réponse.

Changement de plan: GP sur T

T: Basé sur les bouquins de Stephanie Meyer.

A: C’est elle, là (plan de Steph dans le dinner)

T: La mormone a eu cette idée en rêvant d’une humaine et d’un vampire amoureux, dont la vie est impossible à cause de sa soif de sang. Trop original le rêve! Un éditeur l’a lu, et,

A: pour une raison inconnue!!!

T: décide de le publier. Et voila comment on arrive en 2008 à Twilight, la fascination!

A: Fascination de quoi bordel de merde?!! Il y a rien de fascinant dans ce film. A part l’apologie de la pédophilie peut-être…

T: Alors pourquoi déterrer ce vieux film

A: parce qu’on aime se faire du mal.

T: C’est surtout qu’on est fan de vampires, que ce soit du vieux Nosferatu, du Dracula de Coppola, ou du maître de Buffy contre les vampires. Et on était même allé jusqu’à jouer à des jeux de rôles; vampires la mascarades, par exemple, et après un été enfermé dans un garage, pendu aux lèvres de notre maître de jeu, autant dire qu’on était aussi pâle que nos avatars. Mais alors pourquoi parler de Twilight, il y a plein d’autres film de vampire plus intéressant

A: Et surtout plus vampire!!!

T: Oui, car Stephanie Meyer et tout sa clique se sont bien torchés avec les bases fondamentales de la mythologie vampirique. Et nous nous devions de faire justice à ces créatures surnaturel qui nous ont toujours fasciné.

A: Prend ça dans tes canines atrophiées Stephanie!

T: Ah nous deux, film de merde.

A: Allez, on aiguise les pieux! Même si ça fera sûrement rien a Edward puisque c’est PAS un VAMPI..

T. Générique

GENERIQUE

T: Et allez, commençons par le cliché de la voix off de l’héroine qui nous raconte d’entrée la fin du film (à dire avec une voix de prêtre sur une gamme grégorienne)

A: De manière métaphorique, mais c’est bien les repliques qu’elle utilisera à la fin. Notons qu’elle commence par nous parler de sa mort… ce dont après quelques minutes de film on se réjouira très sincèrement!

T:Oh une biche vous vous rappelez de ce dessin animé qu’est bien avec une biche? (Et non c’est pas un remake de Bambi… Malheureusement…)Un vampire, enfin probablement un vampire, chasse la biche en forêt et lui fait des gros calins.

On arrive enfin sur un plan de Bella, non c’est pas la biche qui paralit… (c’est dommage c’est le personnage le plus attachant du film… c’est le seul qu’a pas des dialogues de merde). On apprend que sa mère et son nouveau mari partent « on the road » pour… quelque chose, et Bella doit partir rejoindre son père.

Bella nous dit que l’Arizona va lui  manquer, la chaleur, les gens qu’on reverra jamais les cactus et les chapeaux de cowboys en paille.

Elle part donc pour retrouver son père, elle nous dit en voix off que ça va être une bonne chose. (Non. Nous on connait ton père, j’te jure ça va être chiant)

Son père est le chef de police — (Putain c’est l’chef en plus, non mais je veux dire le gars est entouré de vampire et de loups garou et il se doute de RIEN)

Le film sera ponctué de dialogue aussi vide que pathétique… (Premier dialogue père fille… Il lui dit: tes cheveux sont plus long que la dernière fois… elle répond: pourtant je les ai coupé depuis… tout ce que ça nous apprend c’est qu’ils ne se sont pas vu depuis longtemps, mais en dehors de ça ils ne se disent, en substance, RIEN)

On nous introduit quelques nouveaux personnage… mais on va pas s’attarder dessus puisqu’ils n’auront pratiquement aucune importance dans ce film… (en gros la nouvelle voiture de Bella qui nous est présentée dans cette scène est plus importante dans le film)

Bella arrive sur le campus pour son premier jour, elle se décrit comme une personne qui souffre en silence – C’est exactement ça, Elle fait la une à l’école, tout le monde veut lui lécher le cul, (une farandole de personnages secondaire vient se présenter à elle comme pour nous faire croire qu’ils seront développé par la suite), ils sont au taquet parce qu’il y a une nouvelle élève et le simple fait d’avoir vécu ailleurs, fait de toi une célébrité dans ce village paumé dans la brume, mais elle préfère se morfondre dans son coin. Même au milieu d’une foule, elle est seul. Souffrance.

C’est à la cantoche (trop romantique) qu’elle rencontre les Cullens en sloooooooow mooooooootioooon… sa voisine de table lui dit: hé regarde Bella c’est les vampi… hmmm les Cullens…

La copine présente la famille Cullens, tout de blanc vêtus, il y a lui lui qui sert à rien, elle qui sert un peu, lui qui sert à rien et elle aussi qui sert à rien non plus. Mais surtout Edward(Le plan d’Edward avec des ailes de Hedwige empaillée dans le dos métaphore 11:20) qui est si beau, c’est un vampire vieux d’un siècle qui se coiffe comme un puceau de 14 ans (Une sorte de Son Goku du pauvre en somme), leur regards se croisent et il prend les devants: sAlUt LeS fiLLEs (avec une voix d’ado qui mue). Non, en fait, c’est pas vrai, ils ne s’adressent pas la parole avant 20 minutes de films, puisqu’Edward trouve que Bella sent bon le vomi. Il quitte la classe et Bella est trop triste (c’est le seul garçon vraiment beau du lycéééééé!)

Bella appelle sa maman au téléphone pour être réconfortée… et comme si elle parlait avec son père bah… (Elle se disent rien!)

Redoubler:

- Allo maman?

- Oui Bella

- Non rien

(discussions entre Bella et ses « potes », elle les ignore 14:14) 

On reprend sur un cours de découpe d’oignon, mais comme on a encore plus d’une heure de films, on a pas été vérifier les termes techniques. Edward est revenu pour se présenter et s’excuser de trouver qu’elle sent mauvais.

(Je tiens juste dire que c’est leur première conversation… de toute leur vie… tellement sexy… vous avez parlé de quoi? principalement d’oignon… et de la pluie un peu, on a soufflé avec notre nez (17:42, faire un concours de soufflage entre Bella et Ed), et après il se font confiance grâce au pouvoir de l’oignon! et on a parlé des lentilles d’Edward mais il voulait pas encore avouer, il est taquin!

20:40

EDWARD: c’est à cause des néons…  non mais ça tient pas debout je me casse… en plus j’ai oublié mon sac!!

La journée avait été si féérique(Le plan d’Edward avec des ailes de Hedwige empaillée dans le dos métaphore 11:20) mais un trublion déboule à toute berzingue sur le campus dans sa voiture, juste au moment au Bella gambade sur le parking, heureusement le mec cool est la là pour sauver la situation, (Oh regardez comme c’est bien fait! La carrosserie en plastique bouge sur un plan large 21:34). Tout le monde va bien. Le trublion s’excuse, Bella, chuis désolé. J’arrivais pépère à 180km/h, et soudain, j’me suis dit… Ah j’vais peut-être un peu vite, alors j’ai paniqué.

Et c’est reparti pour un cours de biologie, (ils ont que ça comme cours dans cette école.) Bella, qui n’est pas complètement débile (si), confronte Edward sur ce qu’il s’est passé. (27.43 Oui… euh j’ai eu une poussée d’adrenaline, c’est une chose qui peut arriver). C’est super crédible. Mais Bella n’y croit pas et propose des théories de super-héros. (Ouais, ils repompent même la scène de Tobey MacGuire dans le premier Spider-man (30:25 + plan de Spider-man Edward)

(Les garçon courent après les filles avec des ver de terres…) c’est normal tous les enfants de 5 ans font ça… (Attends quoi?) . Bella et Ed ont a nouveau une « conversation » sensée meubler le vide abyssale de ce film; prenons le personnage principale, après 30 minutes de film on sait qu’elle a une maman, un papa, elle est maladroite et elle va à l’école… primaire visiblement… (Les garçons courent après les filles avec des algues  34:34)

(Pourquoi mais putain pourquoi un putain de vampire centenaire tombe amoureux de cette ado apathique et vide de toute forme de personnalité!!!??!!! Parce qu’elle a des cheveux un bras de chaque côté du corps, elle respire, elle marche avec ses pieds, elle parle avec sa bouche et elle regarde avec ses yeux, et pis elle a un papa et une maman. Cette fille est si particulière, étonnant que les Cullens n’aient pas organiser un gang bang d’entrée de jeu)

Ils vont à la Push, la plage de la réserve d’indien. (32:40 Bella leur présente Jacob, mais ne présente personne à Jacob, idem pour les amis de Jacob, « euh et nous? ») pour que Jacob lui raconte des légendes à propos des Cold one (comme la bière R, toujours cold, toujours fraiche). Le tout en sépia bien moche.

Les vilains vampires méchants, mais qui couvrent quand même chaque ethneticité (même les roux) attaque un personnage sans intérêt. « QUI EST LA DANS LE NOIR QUI FAIT PEUR (35:08) ». La méchantes vampires arrivent dans un magnifique  flou gaussien de vitesse.(c’est une chose qui peut arriver

Dans la ville perdue dans la brumes, il fait soleil dessus le campus Anna Kendrik (MaisKESQUETUFAISLA)  explique à Bella que chaque fois qu’il y a du soleil les Cullens partent tous faire du camping en famille, même Papa Cullen, qui rappelons-le est chirurgien (reprendre des plans d’urgence avec un type qui appelle et Carlislslse qui répond « j »viens pas, y a soleil ») et la maman Cullen, qui est… euh qui travaille sûrement aussi quelque part… peut-être.

Alors que ses amies sont en train de faire du shopping pour le bal de la proooomoooo, Bella en profite pour les abandonner pour aller acheter un livre sur (les légendes de Jacob) et comme le scénario l’exige, lorsqu’elle sort du magasin, paf il fait nuit!

Il y a des relou qui veulent euh.. bah.. violer Bella, allez n’ayons pas peur des mots. C’est parce qu’il fait noir, ils l’ont pas encore bien vu. (ah bah si en fait, ils l’ont vu dans la vitrine, parmi 3 options, ils ont pris la plus moche!)Les même gars hasards coïncidences je ne pense pas ces petit batards travaillent en bande organisée avec des rabatteurs et tout!

Heureusement Bella à fait de la danse classique elle sait donc pratiquer le casse noisettes et en plus Batward vole à son secours dans son placement de produit! Edward lache un feulement digne d’un furet malade, un rot ou un miaulement, (en echo dans sa tête oh non trop pas Swag je me suis planté oh pis merde ils sont 5 je me barre…

Cette aventure a donné faim à Bella, et ils vont au restaurant, où Edward ne commande rien. Dans la discussion, il lui avoue carrément qu’il peut lire les pensées de tout le monde (sauf, elle, parce qu’elle est spécialeuuueuuh) et s’empresse de le lui prouver (43:22) (doubler la scène, sex sex sex sex sex sex sex etc Money money miney etc). Heureusement qu’Ed ne peut pas lire les pensées de Bella, sinon il entendrait: « ce ptit cul, il me faut ce ptit cul ».

Ils retrouvent Charlie devant la victime des vilains vampires. Bella et papa ont une discussion profonde:

- Papa ça va?

- Je le connaissais depuis trente ans! (ce sont des choses qui arrivent)

- Tu dois être triste.

- oui tiens prends ce pepper spray.

Après ce moment d’émotion, elle rentre chez elle lire le bouquin mais retourne vite sur Google pour trouver d’autres mots magiques et des flashbacks de scènes vues il y a quelques minutes (non j’vous jure, on a fait aucun montage dans cette séquence) (mettre les plans pourris – Egypt -> Immortal -> Night -> Demon -> Undead -> speed -> strength -> cold-skinned – Immortal encore – drink blood – vampire) Et on finit sur un rêve erotico-morbide de Bella en tenues parfaites pour du théâtre de lycée (48:32).

Elle retourne à l’école et là. (plan d’Ed qui pense « oh non j’crois qu’elle a compris » 48:54). Une forêt placé de manière bien pratique à côté de l’école acceuille la célèbre scène… (« tu es super rapides et forts, tes yeux changent de couleurs, et des fois, tu dis des trucs de vieux, comme mademoiselle. »)

Alors dis-le

- Un Wendigo, papa Noël, reptilien, illuminati, un juif, un fantôme, un Ginosaji

Ils s’envolent à grand renfort de cable au sommet de la montagne (et vas-y que je cours sur du beurre) pour qu’Edward tombe la chemise et brille de mille-feux. (Ohhhhh on dirait pleins de petits lence-flair). C’est la peau du tueur, Ed lui explique qu’il est le prédateur le plus dangereux de la terre. LOL. Tout à propos de lui attire l’humain, sa voix de furet, son haleine mentholée, sa peau pleines de paillettes. (shot de LOTR and my axe, and my bow, and my sword). Ed saute comme un lapin et lance des battons! Il lui dit texto qu’il veut la manger, mais Bella lui fait confiance, parce qu’elle ne le connait pas du tout. C’est beau l’amour.

Tu sais ça fait tellement longtemps que je t’attends Bella… sous entendu putain comment j’ai les couilles pleines depuis 100ans tellement pleine qu’elles vont exploser la vie de ma mère

Aller vient je t’emmène faire un petit tour dans les décors de Legend de Ridley Scott (1985 et déjà c’était un peu kitsh pour l’époque…) avec du brouillard de spores de champignons magiques. Et maintenant allongeons nous dans l’herbe pour donner l’impression qu’on vient de tomber du dixième étage en brillant au soleil bien sur! Non mais sérieux c’est quoi c’te peau qu’ils lui ont faites? on dirait des écailles de sérpent d’argent! En plus, c’est pas consistant! Quand on établit une règle (les vamp brillent au soleil), on s’y tient! Parce que les rayons de soleil, ça passe à travers les arbres, les copains.

Ensuite une voix off de Bella reprend parce que les réals n’ont toujours pas trouver un moyen de nous raconter quelque chose autrement… tout ça pour nous expliquer, comme si c’était pas encore assez évident, que Bella elle vraiment trop beaucoup amoureuse de Edward même si c’est trèèèèèèèèèèès dangereux parce qu’il veut boire son sang de vierge… putain sait quoi son problème? dans le 2 elle va sortir avec un scorpion ou quoi? Sur que dans X-men elle serait tombée amoureuse de Malicia… mais là il y aurait au moins une raison à ce qu’elle se touchent pas!!!

Edward et Bella arrivent donc main dans la main au lycé dans la voiture d’Ed parce que la meilleure chose quand on s’aime fort c’est de bien le frotter à la face de tout le monde… Edward Peacock à mort avec son nouveau trophé.

Ils cassent toutes les règles parce que c’est trop des Rebelles (quelles putains de règles? ils en ont jamais parlé avant… et en plus Ed parle d’aller en enfer… qu’est-ce qu’il s’en branle c’est un vampire… il est déjà mort il est censé être déjà en enfer… car c’est ça le mythe du Vampire, une malédiction ne plus jamais voir la lumière du jour… on se torche avec la mythologie vampirique, encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore)

Bref maintenant qu’il se sont bien affiché, et que les scénariste savaient plus quoi faire pour un énième cours de biologie fumeux, une ellipse skip toute la journée d’école pour que nos deux tourtereaux puissent se retrouver seul dans un lieu romantique, et qu’Ed puisse faire de l’exposition sur sa vie, un petit flash back sépia, pas manger des humains et toute cette merde. Il explique aussi que les visions qu’Alice a du futur son subjective, ça dépend si le scénario a besoin d’un coup de pouce ou pas… Ah il profite aussi de ce moment de pathétique révélation sous la pluie pour sortir le pitoyable terme de vampire végétarien… sous entendu un vampire qui mange pas d’humain c’est comme un humain qui mange pas de viande… Sérieux trou duc d’Ed tu bouffes du sang de légume peut-être… non mais putain même vampire abstinent ça aurait été un meilleure choix de mot… mais c’est moins teenage coooooool!

A la limite, je considère les vampires de True Blood, qui boivent le sang synthétique du même nom, beaucoup plus végétariens que ceux de Toilettes. Au moins, ils ont trouvés une véritable alternatives et pas juste un remplacement à base de sang mais pas humain, parce que voila quoi. Au moins, quand tu bois du True Blood, t’as pas de poils de chevreuil coincé dans les canines.

Ed, transporté par les élans de l’amuuuuure, se comporte comme un abruti en sautant sur le pick-up de Bella, en réparant la caisse à grand coup de force vampirique. Ed rigole car Bella a peur que sa famille ne l’aime pas, alors qu’elle devrait avoir peur de rencontrer des vampires, LOLOLOLOLOLOLOLOL Bella elle est trop spéciale. Love.

Ed et le chef des indiens pas indiens se croisent, et c’est le regard entre les deux, tu le sens le scénario du deux, hein, tu le sens.

Le père de Jacob grille littéralement Jacob devant Bella, WORST WINGMAN EVER!!! And sucky dad

Ed invite bella à venir rencontrer sa famille vampirarien (végétarien / vampire, vampirarien… bah nous ça nous faisait marrer). Bella évidemment n’en parle pas à son papa (ou alors off screen, ce serait con de développer le personnage du père, hein). Et Bella comme elle s’en fout de Jacob elle va rencontrer la famille d’Edward… En arrivant, ed se sert de ses pouvoirs de vampire pour contourner la voiture et ouvrir la portière de Bella. C’est bien, c’est galant, sauf qui si t’était vraiment un vampire, t’aurais eu le temps de lui détacher sa ceinture, connard.

Ici, Bella, c’est chez moi, ma famille et moi, on peut briller en toute intimité. On voit aussi une croix qui suit l’escalier montant, tu penses que c’est la vrai croix de Jesus le christ qu’il est gentil.

Les Cullens, tellement gentils, ont préparé à manger à Bella. Ca m’a pas l’air tellement végétarien. Mais Bella a mangé avant, parce que les vampires ne mangent pas et qu’elle est gentille aussi. Tout le monde, il est gentil. A part Rosalie que c’est une connasse… mais qu’on nous expliquera après pourquoi qu’elle est gentille quand même en fait. Bella jure qu’elle ne dira jamais rien à personne, mais t’inquiète les mots,   gn’est diffichile.

Rosalie trouve la présence de Bella dangereuse pour les Cullens et elle (dans le sens « elle va devenir le diner » ahah rire forcé). Alice et Gnasper arrivent et puis Bedward partent direct. Ils arrivent, disent bonjour, vont dans la chambre d’Edward, ça au moins, c’est un comportement de teenage réaliste… Sauf qu’Edward a 100 ans quand même. En passant, ils passent devant un tableau – chapeau à l’équipe des décorateurs – et Bella, cette espèce de grognasse le vanne direct en disant que c’est un truc pathétique (elle dit misérable, mais bon).

 

Arrivé dans la chambre Bella constate qu’il y a pas de lit,

– Non mais allo t’as pas de lit

– Bah non je dors jamais

– Non mais allo t’es un vampire t’as même pas de cercueil

-Bah non

– Nan mais allo quoi c’est comme si tu me disais je suis un vampire mais je peux aller au soleil… non mais allo quoi!!

 

S’en suit une scène qui devrait être romantique… mais regarder moi ça…il se passe rien aucune alchimie!!! non de dieux de bordel de merde… en plus si on en crois la presse people ils devaient être en train de tomber amoureux puisqu’ils sont sorti ensemble après, pendant 4 ans!… après elle la trompé avec un des réalisateur d’un des autres film de la saga… putain l’ambiance devait être fun à la fin du tournage du 5!

Après ça, Bella dit pour la millième fois qu’elle n’a pas peur d’Edward, qui, tout surpris, parce qu’il ne peut pas lire les pensées ololol, l’embarque dans un vol forestier, tels des cadavres de singes tirés trainés dans la forêt. Et vas-y que je caresse l’arbre, ohhh, et il me fait monter, jusqu’au climax… en haut d’un sapin.. Super, merci, Edward, c’est vachement confortable… et pas phallique du tout. Eh non, c’est le 100 year old virgin. Et la caméra, elle toooooourne et part en hélicoptère, pour couper sur un plan d’Edward au piano, la caméra penchée. Ah mais, non, non tout prend son sens… c’est Edward les quatres notes pourries au piano qu’on se tape en boucle depuis le début de ce film.

– On coupe sur nous (alexi, clément) assis avec Taupe au piano,et Alexi au chant avec la voix d’Edward (Bella cette chanson, elle est pour toi, Bella je te regarde dormir toutes les nuiiiiiits)

Notons que le piano est un Kawai… c’est mignon comme piano, … on aurait préféré que ce soit un piano comme dans mario 64…

Et voilaaaa, c’est fini. On coupe sur la rouquineuh qui coureuh dans les bois. Et la police canine qui la suit. Et paf, on revient à Bella qui va manger dans un dinner pourri avec son papa. En arrivant, Mike dit « toi et Edward, j’aime pas ». Ce à quoi Bella répond… Euh t’es qui, toi et se barre. Son père avoue qu’ils ont trouvés un corps mangé par de villains animaux, et comme ils ont pas encore trouvés le responsable, elle devrait sortir avec ses amis ce soir, parce que, hein, allez. Bon père, bon flic, le gars.

Bella ne sort finalement pas. Souffrance. Elle appelle sa moman (dont c’est 3ème fois qu’on voit sa gueule, elle suit son mari, mormons), pour ne rien dire. La maman étant juste en train de regarder son mari s’entrainer, comme un femme devrait le faire, merci les mormons, merci Meyers. Bella dit qu’elle veut rester à Forks, la maman comprend qu’un mec est impiqué et Edward se pointe, par la fenêtre, comme un gros cafard.

Et la Edward lui dit d’un air complice je te regarde quand tu dors… aller on s’embrasse!

Scène de baiser. Mais Edward sait pas faire le semsque, et c’est la panique. (remettre la scène avant arrière).

Edward arrive à s’arrêter, mais Bella n’as pas tant de contrôle. Alors ils discutent, de pleins de trucs, et pendant longtemps… mais ils nous disent pas ce que c’est. C’est le moment d’humaniser vos persos, les gars, on sait toujours rien d’eux.

Placement de produit, RRRrrRrrr. Même que Charlie, il la bouge bien pour qu’on voit le logo subtil. Hmmm tu le sens mon gros placement de produit, hein, t’aimes ça! Edward arrive pour proposer un match de baseball à Bella, parce qu’il y a de l’orage et c’est donc le seul moment où les vampires peuvent utiliser toute leur force. Chouette concept, et super bonne idée à mettre en scène… mais on regarde Toilette, alors on a droit à ça (Ed et Monkey Man qui se rentre dedans, Alice qui lance comme une merde). Et les Blacks Eyes Peas arrive mais c’est pas pour nous vendre un nouvel album… et ils marchent dans le brouillard, sur un tapis roulant, mais pas en contre plongé… ça dépend des plans. Et paf, son de guitare qui crie et qui sort de nulle part, ce qui est sur c’est que les black eyed peas ne se baladent jamais sans leur machine à fumée! Bien évidement les Cullens n’ont pas pu s’enfuir puisque les Black Eyed Peas utilisent le pouvoir du ralenti trop stylé! Et c’est pas du ralenti de lopette, hein, c’est du sacré ralenti. Ils commencent à sortir du brouillard et 3 minutes plus tard, ils sortent encore du brouillard, trop badass!   Grosse tension va-t-il y avoir de la bagarre… non moi ce que je pense c’est qu’on devrait faire une partie de BaseBall!

En fait tous les vampires sont atteint du syndrome ado attardé (parce qu’il demande à jouer, les Cullens accepte et c’est le wow woah)

Bref, les Cullens acceptent de jouer, mais un coup de vent arrive (on remarque qu’il n’y a plus d’orage depuis un moment là) et James sent l’odeur humaine de Bella. Mais tout les vampires ont besoin de vent pour utiliser leur nez? Ed quand Bella arrive au début du film à besoin d’un ventilo et là, James a besoin de vent… Ah ouais! Leur odorat est basé sur le mouvement, comme le T-Rex… avec la vue… mais là, ça avait du sens.

Et c’est la panique, tout les vampires se font face à face tels des personnages de Street Fighter, mais si vous savez; les petites génuflexions (coupe à nous qui nous faisons face habillés en yo et faisant des génuflexions). Ils ont l’air assez ridicule, il faut l’avouer. Si au moins le réa avait mis l’accent sur le côté animal, en montrant les canines des vampires, ou des grognement inhumains… mais non, on a droit à Shovel Face et 2-3 autres qui font des bruits aussi menaçants qu’un carton de chatons anorexiques. Et les génuflexions, n’oublions pas les génuflexions.

Mais évidemment, pas de baston, les vampires se barrent et Edward met Bella dans une voiture (super lentement, hein, pour ouvrir des portes de manière galante y a du monde, mais là). Je remarque qu’ils auraient pu partir en courant, ça aurait été plus vite.

Sur le trajet Edward est très alarmé il a lu les pensée de James et sait qu’il a decidé de jouer avec Bella et de la tuer pour avoir du challenge, donc Ed décide qu’il leur faut fuir, Ils arrivent chez Bella, font semblant de s’être disputé (oh un semblant de tactique) et Bella file dans sa chambre faire sa valise. Son père essaye de la retenir, alors Bella s’empresse de faire des commentaires sur sa vie de merde, sa routine remplie de steak, blabla elle conclut par un gros retournement de la plaie en lui disant, je vais quand même pas finir comme maman, même si il y a pas une minute, elle disait qu’elle ne voulait pas blesser. Connasse.

Repas en famille entre Bella et son papa évidement il ne se dise rien mais ils en profitent pour inclure ce personnage sans intérêt qui sert à rien et est juste la pour rappeler que Bella ne voit plus beaucoup son papa depuis le divorce,

 

 

Edward remonte en cours de route dans la voiture de Bella et même la perruque du cascadeur a des cheveux plus mieux que Robert Pattinson! Peu après, Emetophile et Alice les rattrapent et ils passent  devant un dinner, où ils voient les amis de Bella utiliser le pouvoir du ralenti pour essayer de lui faire croire qu’elle laisse quelque chose de bien derrière elle, alors qu’on sait très bien qu’elle n’en a rien à foutre. Ils retournent chez les Cullens pour finir les préparations et trouvent Will I Am. Il est venu les prévenir de se méfier de James et Victoria, parce qu’en fait il est gentil (et pour ça, il mourra dans le second). Ils s’en foutent parce qu’ils le savaient déjà et descendent rejoindre les autres. Rosalie veut pas aider Bella, mais papa Cullens dit que si. Et Kristen Stewart démontre tout l’étendue de son talent (c.f. 01:30 – what’s the line again).

Ils partent et se séparent; Alice, Japser et Bella dans une direction, et le reste dans l’autre avec une veste de Bella pour se frotter aux arbres. Plan de vampire qui gambadent dans la forêt et James qui les uit, mais (01:32 mettre le plan en entier avec la reniflade te tout) « Hmmhrhhm c’est de la fausse odeur ou bieng. J’en sais plus rieng » Mais en fait, il comprend, alors Alice voit qu’il comprend et Edward comprend qu’il a compris (01:32 toujours).

Bella reçoit un coup de fil pas du tout suspicieux, de sa maman, ou plutôt de « home », mais en fait c’est James le vilain, qui l’appelle pour la forcer à l’emmener dans un endroit qu’il a choisi. Bella se dit; Alice m’a dit que j’allais mourir là-bas, faut vite que j’y aille! Oui Bella oui jette toi dans la gueule du loup meurt crève charogne on se réjouit!

La phrase de merde du début reviens pour nous rappeler qu’il y a toujours un espoir que Bella meurt, on s’approche de le climax dramatique final de la fin, ça veut dire qu’il va y avoir l’action!!

Bella arrive sur les lieux de son destin, sa mère est complétement rayée… elle répète la même chose qu’au téléphone exactement sur la même intonation… Ce n’est toujours pas suspicieux, fonçons, se dit Bella! Elle ouvre la porte et surprise pour elle, mais pas pour le spectateur attentif, qui pourtant regarde son natel, c’était juste une vidéo de quand elle était petite. James est derrière elle… et, et… (1:36) mais c’est une salle de danse, les gars, pas le palais des glaces à Disney Land. C’est une salle carré. C’est pas possible de se refléter comme ça…Oh puis, merde. Si on voulait vraiment s’énerver, on parlerait du fait que le méchant vampire du film utilise des miroirs. DES MIROIRS! Nous on croyait qu’ed avait cette coupe parce qu’il avait pas de reflet. Bon en même, la coupe d’Ed n’est pas crédible si il n’avait pas de reflet. James la menace de manière menaçante, trop diabolique, et dit qu’il va tuer ed. Bella réagit comme ça;

Bella uses pepper spray! It’s not very effective…

Elle le paper spray bien dans sa gueule, et, seul truc cool du film, ça ne fait rien, logique mais avec Toilettes, on sait jamais. Malheureusement, après ce chouette moment, James s’envole comme un putin de vampire des années 30. Dans les professions sportives, on appelle ça du cablé et tiré. Il la torture un moment en lui caressant les tibias, qui craque parce que Bella a de l’ostéoporose. L’effet spécial le plus de cheap de l’histoire du cinéma. Taupe, on va faire un effets spécial Toilettes. Tiens, prend ça.

*crack* Ouille

Ahaha. Il la garde vivante et la filme comme un vilain pour faire souffrir Ed. Souffrance. Mais heureusement, le prince brillant de Bella arrive et la sauve, en taclant James comme un Américain. Aussi menaçant qu’un lapin.

Mais, c’est pas menaçant un lapin.

Aussi menaçant qu’une biche.

Toujours pas, non.

(monstre enchainement de plein de nom d’animaux mignons; perruche, huitre, plein)

Aussi menaçant qu’un écureuil nain volant du Japon.

Mais c’est ultra mignon ce truc.

Ouais, comme Robert Pattinson.

(plan d’Ed qui arrive, « Weeeee » ChUis lA bEllA ») Et il décide de faire une partie de cablé tiré, et même Bella participe (plan de sections au cable). Mais James, il triche, en mordant Bella, le taquin. Et c’est la panique, les joueurs s’emballent et détruise le matériel en commençant par le plancher. (plan d’Ed et James au cable « Ahaha. Ouiiiiii. 1-0 pour moi. Oh non tu triches. Bwaaaaaaaah ») Pendant ce temps, Bella est prise d’une diarrhée explosive, qui l’immobilise au plancher. Ed trouve que James, c’est quand même un mauvais joueur, alors il décide de le tuer. Na. Et maintenant qu’ed a bien maitrisé la situation et que tout danger est ecarté, les Cullens arrivent à la rescousse, avec Alice, qui voit le future.

Attends, on attend encore 3 minutes, Ed a presque gagné.

Les Cullens n’aiment pas trop le cablé tiré et interdisent Ed de jouer pendant qu’il font un feu de joie avec James. Bella souffre encore et Carlililiule propose de laisser Ed s’occuper de retirer le venin de son corps parce que lui, il a pas envie. Et c’est si sexy, il me lèche le poignet, oh lala, expérience érotisante. Et là, expérience esotérisante. Bella voit sa vie défilée sous ses yeux, et… toutes les images qu’on voit, c’est celles du film. Sa vie avant Ed n’était rien. Je ne suis qu’une merde.

Bella se réveille à l’hôpital toute mutilée, de toute façon, il n’y avait pas de question à se poser, 4 livres, 5 films, on savait bien qu’elle survivrait, et la mère de Bella, cette grosse conne, gobe l’histoire qu’elle est tombé dans les escaliers, passés par la véranda. Non, mais elle est vraiment conne. Son ex-mari l’appelle paniqué que sa fille a fugué après s’être séparée de son mec, et maintenant, son mec la poursuivie pour la ramener, toute mutilée et tu le crois sur parole. Et les Cullens, alors, ces gros cons ont plusieurs siècles d’expérience en commun, c’est le mieux qu’ils ont trouvés!

Sa maman, lui dit qu’elle va adorer Jacksonville, mais Bella veut rester à Forks qui pue. Ed lui dit qu’elle doit y aller parce qu’il est trop dangereux, sa décision est complètement irrévocable, et Kristen Stewart refuse (1:45… what’s the line again). Devant tant d’argument, Edward ne peut qu’être convaincu. Tout le monde reste a Forks qui pue, c’est trop bien.

Edward et Charlie se font fasse sans se parler… en même temps qu’est-ce qu’ils pourraient bien se dire?? Ouais mec je suis plus vieux que toi mais j’ai quand même envie de baiser ta fille… retour à la maison de Charlie. 01:46 placement produit R. Bella descend les escaliers, comme dans She’s all that, et on espère qu’elle se viande, qu’elle voit comment ça fait pour vrai (dialogue ?). Elle porte une robe mauve assez dégueu (qu’Alice avait du acheté dans les années 50) avec un leggins??!!!? en plus elle a un espèce de platre pourri à cause de la caresse de James…

Bella et Edward arrivent au bal de la promo <3, Edward pose Bella sur un banc et part en éclaireur… pratique Jacob l’indiens pitoyble et ses cheveux du même accabit, qu’on avait eu le temps d’oublier en cours de film, arrive pour délivrer un message à Bella… bah ouais faut bien nous prévenir un peu que visiblement des gens ont pensé qu’on pourrait tiré une suite de cette bouse! Jacob arrive donc, envoyé par son père pour 20 bucks, la cheap bitch, et la l’encourage à quitter Ed sinon ils vont la regardeeeeer. Ouhlalalalaalalal. Ed vient récipérer son du, aussi menaçant qu’une perruche,

Mais c’est pfif ah laisse tomber.

Jacob et Ed échange un regard étrangement plus complice que Bedward (même si Bella et Jacob ont qd meme plus de complicité).

Allusion pas subtil au fait que Jacob est un loup-garou (the wolves descend) A réutilisé dans le 2

Disco ball, oh Ed pourquoi tu es accroché au plafond à la lumière du jour.

C’est la fête, tout le monde danse, même le connard qui a essayé de tuer Bella. Hein pute, tu la sens ma danse.

On est trop content d’être heureux. Bella c’est un rite de passage important, vient on s’en va! Bella et Edward vont danser dans un petit kiosque non loin de la salle des fêtes deux couples de figurants sont en train de danser comme des collégiens de 12ans… Sans se concerter les figurants se disent parton laissont le champs libre aux protagonistes principaux, sérieux déjà que les personnages secondaires servent à rien qu’est-ce qui s’emmerdrait à payer des figurants. Et c’était si dur de tourner la scène de manière à ce qu’on comprenne qu’ils sont les seuls au monde, histoire de donner une minuscule profondeur à ce film de merde.

Et Bella se pose enfin la question que le public se demande depuis une demi-heure, pourquoi tu n’as pas laissé le venin se propager connard, y a que toi qui peut briller au soleil, hein, partages un peu! Et soudain Bella a des notions de bouddhisme… Je suis en train de mourir à chaque secondes… C’est quand même hyper pratique tout ça. Ils essaient de nous faire croire un petit moment qu’il va profiter de ce moment idylique pour la changer en vampire mais il lui fait juste des petits bruit de bisous. Mais Edard l’a supplie de passer une longue te ennuyante vie avec lui, est-ce que ce n’est pas suffisant. Non, non, connard, tu vas rester jeune et je vais faire caca dans ma culotte, merci la vieillesse. Et la caméra finit sur un reflet dans l’eau, comme pour nous dire, tu vois, spectateur, il ne s’est rien passé, tu n’as vu que ton reflet, sale con. Mais non, c’est pas fini. Victoria est là, et au lieu d’attaquer Bella et d’en finir, elle fait comme tout le monde, elle attend le 2. Générique, avec des images qu’on a vu. Et ça se finit sur le plan pourri du fantasme de Bella où elle imagine ed en vampire costumé l’a mordant. Yay.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bruit de bisous bisous edward bisous bella viens on va au prom

 

 

Pepper spray attack pepper spray!

Quand elle pepper spray James on fait un quizz avant que va t’elle faire?

a courrir

b trouver une cachette

c utiliser le pepper spray que Charlie lui avait donné beauuuuuuuucoup plus tôt dans le film dans une scène de dialogue vide insipide et inutile parmi tant d’autre…

Checker les réalisateurs

SUPERCUT des rires forcés

Charlie sais faire pleins de truc, tel passer le ketchup, faire du placement de produit pour les bières R, (trouver tout les plans ou Charlie accompli des actions… oui je sais il y en aura pas beaucoup)

Combien de fois Kirsten Stewart se mord les lèvres…

Ellipse Temporel – Rien que dans le premier film, il se passe une année sans que rien ne se passe  - Illustrer ça avec les ellipses – shot de Edward absent dans le 1 – shot des mois qui passe dans le deux,

Un petit détournement ou Bella elle part pour aller chercher le livre

-tu vas ou

-chercher des informations…

-sur quoi

-sur les vampires

-a sur les vampire…

It’s not very effective

elle part et plus tard

- non mais c’est bon on sait Bella il nous a toutes fait le coup…

Placement de produit R 22:19

On a besoin d’un 11 septembre de l’internet.

Jesse Eisenberg c’est le Michael Cera du pauvre… en plus juif #jew

4 notes joués au piano à l’infini, sans compter tt les musiques romantiques de 5 (CINQ) films

Les lentilles/yeux des vampires, jamais vraiment expliqués (yeux jaune qd on bouffe de l’animal, rouge qd on bouffe de l’humain et nomral qd ????)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ un = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>